Developper un Film au café

dsc00060-txt

Je viens de finir cette petite expérience.

Rien de bien concluant, malheureusement. Bon j’y suis allé un peu à taton, en bidouillant. J’ai tenté de développer au café un film MaxiColor (200iso) qui trainait depuis un bon bout de temps dans ma Retinette. J’ai adapté la « recette » aux produits hexagonaux, remplaçant le fameux Washing Soda, par du Mire Express (plutôt agé, mais contenant de la soude), et le café soluble, par du vrai café (préparé avec une cafetière), très corsé et la vitamine C en poudre par du jus d’orange.

Résultat sur ce film couleur, quelque taches noirs, des traces, par si delà. Le film est tellement bien développer, qu’il ne reste rien des clichés. Le temps de 12 minutes annoncé ne fonctionne pas du tout avec ma préparation.  Sur un second film, du Ilford Delta 400, j’ai bien fait attention à la température des bains, et j’ai diminuer le temps du révélateur par 2.

Résultat le film est toujours très bien développer, si bien, qu’il n’y a pas d’image. Je retenterais l’expérience amusante, avec un prochain film en utilisant un temps approchant  les 4 minutes.

Conclusion, la technique fonctionne, même à la louche, mais attention au temps du révélateur !

-pour les chimistes en herbes, j’ai utilisé du café carte noir (5 cuillères à café pour 2 tasses d’eau), environ 10cl de jus d’orange joker, et 2cuillère à café de mir.

Dalai-o-Scribe – Wallpaper

dalai-lama-scribe

Je publie une nouvelle fois le Dalai-o-Scribe. Je m’en sert depuis un moment comme fond d’écran, et il remplis très bien cette tache. Je vous en fait donc profiter.

Enregistrer l’image, aller dans le gestionnaire de fond d’écran, choisissez de le centré, et utiliser le noir comme couleur de fond.

Chroniques Nomades

Je vous invites à aller faire un petit tour un Honfleur, mignonne petite  bourgade portuaire normande, pour voir une superbe exposition, situé dans les Greniers à Sel de la ville.

Après un périple de presque 200km sur l’A13, et la recherche acharnée d’une place de parking « gratuite » dans toute la ville, vous trouverez non loin du port, dans une petite rue marchande, les greniers à sel, hôtes de l’exposition Chroniques Nomades.

La partie nommée Paper Men est délicieusement poétique, et complètement dépaysante.

Voici le programme de cette exposition gratuite, dont je suis revenu complétement enchanté et ébahit, par la diversité, le talent et la vivacité.

J’ai aussi apprécier le coup de génie des explo-zoom (technique qui consiste à zoomer pendant la prise de vue) dans le TGV, qui produit des clichés proche de la peinture.

Cependant, les clichés de Pékin en 1966, m’ont laissé plus perplexe. Je vous laisse juge, mais n’en reviendrez pas indifférent et certainement très étonné.

—-

En parlant d’expo, une de mes photos est exposée à Cergy, et je n’y suis pas encore aller. Si vous y passez avant moi, dites moi tout.

L’exposition, Croquer l’Axe Majeur du 13 mai au 30 juin du lundi au vendredi de 9h à 18h. Communauté d’agglomération – Bâtiment Le Verger – rue de la gare à Cergy (Grand Centre-Préfecture). Entrée libre. Renseignements : 01 34 41 92 80

Créer votre propre Bokeh avec de jolies effets

A droite  un bokeh normal, à gauche un bokeh bidouillé.

Pour obtenir des cœurs à la place des pentagones de l’objectifs, découper un petit coeur dans une pièce de papier du diamètre  de votre objectif. En suite découper une bande de papier de la même largeur que le diamètre de la précédente pièce. Scotcher le tout pour obtenir un cache à placer devant votre objectif.

Article rapidement traduit de : http://lifehacker.com/5142551/create-your-own-bokeh-for-beautiful-photo-effects

Nettoyage de printemps

Le printemps est revenu, et comme le site à presque un an, je me lance dans le rafraichissement et l’actualisation de p-e-c.fr.
Le portfolio est toujours disponible sur http://p-e-c.fr/portfolio/, le blog sur http://blog.p-e-c.fr