Mémos bash

Une suite de petites commandes biens utiles que j’ai tendance à oublier.

  • Connexion en ftp
pec@XXXX:~
$ ftp ftp.XXXX.fr
Connected to ftp.XXXX.fr.
220 (vsFTPd 2.3.2)
Name (ftp.XXXX.fr:pouette): user
331 Please specify the password.
Password:
230 Login successful.
put "local file name"
get "distant file name"
  • Purger les fichiers de con d’applications désinstallées sur une debian
dpkg -l | grep "^rc" | awk '{print $2}' | xargs dpkg -P
  • PING ARP avec Nmap
nmap -sP ipcible
  • SCAN de port avec NMAP
nmap -sS -VV -PN  ipcible
  • Untar bz2 et gz
tar -jxvf filename.tar.bz2
tar -zxvf filename.tar.gz
  • Copie d’un volume et compression puis restauration
dd if=/dev/source conv=sync,noerror bs=8M | gzip -c -9 > /destination/name.img.gz
gunzip -c /source/name.img.gz | dd of=/dev/destination conv=sync,noerror bs=64K
  • Top 10 utilisation CPU
ps -eo pcpu,pid,user,args | sort -k 1 -r | head -10

Créer votre propre Bokeh avec de jolies effets

A droite  un bokeh normal, à gauche un bokeh bidouillé.

Pour obtenir des cœurs à la place des pentagones de l’objectifs, découper un petit coeur dans une pièce de papier du diamètre  de votre objectif. En suite découper une bande de papier de la même largeur que le diamètre de la précédente pièce. Scotcher le tout pour obtenir un cache à placer devant votre objectif.

Article rapidement traduit de : http://lifehacker.com/5142551/create-your-own-bokeh-for-beautiful-photo-effects

Vitesse d’obturation pour des photos d’eau

Vitesse d’obturation pour des photos de coures d’eau. Là encore c’est très approximatif, puisque ça dépend de la lumière et de la vitesse du courant.

-Pour obtenir un effet de trainés il faut employer une faible vitesse d’obturation 1/15s (ou plus petit encore) et une petite ouverture F/22.
-À l’inverse, pour obtenir le détails des goutes d’eau, il faut une vitesse d’obturation très élevée 1/1000s et une grande ouverture F/2.5.

Ce principe peu s’appliquer à beaucoup d’objets en mouvement. L’effet de vitesse est crée par l’objet en mouvement qui laisse une trace de son passage, comme un crayon sur une feuille, et les détails sont obtenus grâce à la petite ouverture du diaph.

Expositions approximatives à 100iso

Ayant peur de voir cette page de mon carnet disparaitre, hop, je la recopie sur le net.
J’aime bien avoir ce genre d’info sous la main. Ça évite d’être trop dépendant du posemétre de l’appareil. Et il arrive qu’il se trombe se nigot.

  • Un skieur à la montagne 1/1000s à F/5,6
  • Personne sur la plage 1/500s à F/8
  • Paysage Lumineux 1/125s à F/16 (pour garder une grande profondeur de champs)
  • Sport par temps claire 1/250s à F/5 (pour accentuer l’effet de vitesse avec une faible profondeur de champ)
  • Personnes par temps claire 1/250s à F8
  • Personnes à contre jour 1/125s à F5
  • idem pour temps couvert
  • Rue en ville de nuit 1/30s à F2

Ce ne sont juste que des valeurs à titre indicatif, ça dépend avant tout du résultat souhaité, et du matériel. En tout cas ces réglages fonctionnent sur le 350D comme sur le FM2 dans la plus part des cas.

La technique classique du portrait

J’ai trouvé au fil des cliques de souris un document du photographe portraitiste Joseph Zeltsman.
Doc qui date, certes assez intéressante sur le portrait et la direction de modèle. Le petit « hic » c’est que cette documentation est en anglais, mais est assez simple à comprendre.
On y retrouve les 5 plans du portrait, les cadrages, l’éclairage, des petites astuces assez sympa.

http://jzportraits.home.att.net/